Pour la France, particulièrement, l’e-commerce est en plein essor et le nombre de Français qui font leur achat sur les plateformes de commerce en ligne ne cesse d‘augmenter chaque année.

L’avantage de ce type d’achat réside dans le côté pratique : en quelques clics et depuis chez lui, le client peut commander un meuble, un repas, un vêtement et se fait livrer directement devant chez lui. Les opérateurs économiques constatent même que les clients qui viennent au point de vente sont moins nombreux par rapport à ceux qui visitent la boutique en ligne. Vu ce flux, ces opérateurs vont y investir beaucoup et pensent créer à partir de cela de nouveaux emplois.

Plus de 30 000 postes à pourvoir.

Ces dernières années, les statistiques liées avec le commerce en ligne sont surprenantes. Si on se décline sur la création d’emplois, 7 % des entités opérant dans ce domaine ont intégré de nouvelles personnes à leur cercle en 2014. Avec le développement de ce commerce, 13 % des entreprises ont passé à des nouveaux recrutements l’année 2015 soit 23 000 nouveaux emplois. Ce n’est pas pour cette année 2016 que les nouveaux emplois vont diminuer avec l’expansion du commerce en ligne. De plus en plus de commerçants se lancent dans la création de boutique en ligne. Ceux-ci prévoient aux environs de 37 450 nouveaux emplois pour la France, ce qui va réduire considérablement le taux de chômage.

Se lancer dans la création de boutique en ligne.

Pour l’extension de ses activités, un grand nombre d’entreprises s’est lancé sur la toile. Peu importe leur secteur d’activité, la présence sur la toile est devenue incontournable et si l’entreprise opère dans la production et la vente, il est impératif d’avoir une boutique en ligne. Ceux qui y sont déjà affirment avoir une augmentation dans leur chiffre d’affaires. La création d’un site internet peut revenir cher aux PME, mais ceci est un investissement qui va avoir un retour dans l’immédiat et aussi sur un long terme. La possession de cette boutique en ligne va permettre de cibler une autre partie de clientèle au-delà des frontières de l’entreprise et ils peuvent venir consulter les prix à tout temps et de n’importe où. Cette fenêtre permet à l’entité de tâter sur le plan international, ce qui va directement entraîner la collaboration avec des transporteurs. Cette option va demander encore d’études et de préparation.

Partager cette article sur: