Personne ne nait entrepreneur, on le devient. Mais quelquefois, on ne possède ni la motivation ni les compétences nécessaires pour atteindre son objectif. C’est là qu’intervient le coaching entrepreneur pour guider et soutenir. En France, nombreuses sont les personnes qui se proclament « coach professionnel », mais le titre ne garantit rien puisque le secteur n’est pas encore réglementé. Ce qui amène à se demander : « comment choisir un coach professionnel ? ».

Choisir un coach professionnel selon ses compétences

En France, on compte plus de 20 000 personnes qui se proclament être coach professionnel. Pour faire le tri et trouver le bon coach, il faut se référer aux compétences. En effet, un coaching entrepreneur doit avoir des compétences en entrepreneuriat. Il est question de compétence en gestion, en management, en marketing, en commerce, etc. Plus il est compétent dans plusieurs domaines, mieux c’est. Pour témoigner de ses compétences, il doit obligatoirement présenter des diplômes. Il faut savoir que le coach professionnel joue plusieurs rôles dont celui de formateur. Ainsi, il doit être capable à des techniques d’accompagnement professionnel. Mais outre les compétences techniques, il doit également posséder des compétences humaines. Le coach professionnel doit être à l’écoute des besoins de l’entrepreneur en détresse. Il doit aussi être capable de réconforter et d’encourager pour permettre à l’entrepreneur d’aller plus vite et de viser plus haut.

Choisir un coach professionnel selon son parcours

Aujourd’hui, les formations de coaching ont le vent en poupe. Il existe même des formations qui peuvent se faire en seulement 3 jours. Avec des formations aussi courtes, tout le monde peut aisément se vanter d’être un coaching entrepreneur. Mais comment savoir si le prétendu coach professionnel qui répond à la demande est bon ou non ? La réponse est simple, il faut analyser son parcours. S’il est vraiment bon dans son domaine, son parcours prouvera qu’il a déjà aidé plusieurs entrepreneurs. Il est même recommandé de contacter les anciens clients pour avoir une confirmation de son efficacité. En outre, bien que ce ne soit pas impartial de juger sur l’apparence, il vaut mieux opter pour un coach professionnel assez âgé. Même si un jeune coach professionnel possède tous les diplômes demandés, rien ne vaut l’expérience qui s’acquière par des années de pratique. De plus, cela peut mettre mal à l’aise de se faire coacher par un cadet.

Choisir un coach professionnel selon le feeling

Souvent négligé dans les critères de choix, le feeling est pourtant primordial pour trouver son coach professionnel. Même si le coach possède toutes les compétences requises et une longue expérience, le coaching sera infructueux si les deux parties ne s’entendent pas. Pour éviter cela, il faut s’intéresser un peu plus sur le coach professionnel en tant que personne. Il est important de faire connaissance lors de l’entretien d’embauche : quels sont ces centres d’intérêt ? Pourquoi avoir choisi cette profession ? Il faut poser toutes les questions qui viennent en tête. La manière de s’exprimer est aussi à analyser : est-ce que le coach arrive à rassurer et à mettre en confiance ? Si un doute subsiste à l’esprit, il vaut mieux ne pas tenter l’aventure. Comme on dit : « la première impression est souvent la bonne notamment quand elle est mauvaise »

 

Partager cette article sur: