Comme pour viser n’importe quels objectifs commerciaux, le marketeur doit toujours élaborer avec soin son projet. En étant doué à prendre des décisions stratégiques, ayant le sens de l’action et d’analyse, ce serait véritablement indigne qu’il se fasse leurrer. D’où l’importance de connaitre les idées reçues suivantes.   

1-Intimider, pousser les gens à acheter au plus vite

Donner le meilleur de soi-même est le caractère typique de tout travailleur, quel que soit son métier, du moins s’adonner démesurément peut faire passer de simple vendeur à véritable criminel. À ce sujet, les marketeurs sont notamment réputés pour leur faculté d’astreindre les gens à acheter coûte que coûte. Ce qui n’est certainement pas l’une de ses bonnes qualités. Si un client occasionnel entre dans un magasin, et qu’un vendeur lui oblige à débourser pour un produit dont il n’est pas sûr de vouloir acheter, probablement, ce dernier ne risque plus d’y revenir, encore moins de se fidéliser. « Forcer » n’intègre pas donc l’esprit marketing.

A contrario, comme le marketeur approfondit largement les besoins des clients,  il doit pouvoir optimiser les offres aux vifs profits des consommateurs potentiels, jusqu’à anticiper leur nouvelle demande de produits. Le message s’apposant sur les supports tel qu’un drapeau publicitaire personnalisé ne devrait pas en l’occurrence constitué d’un aspect intimidant, ni menaçant. Le présentateur de service ou de produit doit faire autant en s’adressant à un potentiel acheteur.

2-Un produit unique n’a pas de concurrent

Certains entrepreneurs s’imaginent que s’il propose un produit unique, ils n’ont pas de concurrents. Là il s’agit de la deuxième idée reçue à abandonner sans le moindre doute en vue de devenir un bon marketeur. Que l’article mis en vente soit absolument original ou sans pareil, une concurrence indirecte existe en toutes circonstances. Dans l’intention de bien se positionner sur le marché, cet acteur doit toujours tenir compte des compétiteurs plausibles.

3-Manipuler sans que le client ne se rende compte

Il y en a qui pense que la démarche marketing la plus efficace est d’aller au culot, pour épater son interlocuteur, de mentir s’il le faut ou pour ainsi dire de manipuler sans vergogne le client. Certes, cela a rapporté pour plus d’un, mais un bon marketeur est celui qui sait prouver le contraire. Comme quoi il est possible de réussir sa campagne au travers une simple drapeau publicitaire personnalisé, d’une animation sans devoir manipuler habilement ses potentiels clients. Ce dernier ne va pas se laisser berner une seconde fois, dans le cas où son premier achat s’avère enclenché autour d’une tromperie totale. Par conséquent, les objectifs fixés pour le long terme Concernant les achats durables ne seraient quasiment pas atteints.

4-Toucher l’angle affectif pour vendre en mieux

Il est vrai que la publicité agressive déplait de plus en plus aux gens. Lorsque leur acte d’achat est influencé à la simple vue d’un drapeau publicitaire personnalisé c’est que forcément, le maître mot qu’est l’ « authenticité » est clairement apparent. Et pour s’afficher autant, ce n’est pas le fait d’être intimidant, menaçant encore moins le fait de définir sa marque ou message sous un angle affectif qui va amplifier les ventes, mais plutôt de présenter une image cohérente, crédible, et surtout professionnelle à ses clients potentiels.

Un bon marketeur est donc celui qui sait jongler la promotion de sa marque ou produit entre « authenticité », « fiabilité » et « professionnalisme ». Il doit pouvoir délimiter les besoins des clients sans pour autant astreindre leurs actions. Conférer un pouvoir de décider librement, en mettant en œuvre des publicités les moins agressives possible sur drapeau personnalisée ou une approche ouverte.

 

Partager cette article sur: