Dans le milieu entrepreneurial, le bilan comptable est un document obligatoire à réaliser tous les ans, qui offre la visibilité sur toutes les transactions ayant eu lieu les derniers 12 mois. Ainsi, le document liste toutes les entrées et les sorties d’argent, dans les catégories Actif et Passif. Selon les particularités de chaque entreprise, il y a plusieurs types de bilans comptables.

Collecter les informations nécessaires pour préparer le bilan comptable

Réalisé en général à la fin d’une période d’exercice de 12 mois, le bilan comptable s’organise en deux parties disposées sous la forme d’un tableau: l’Actif et le Passif. La partie de gauche s’appelle l’Actif et regroupe, le trésorerie, les stocks et les immobilisations. Le Passif liste les capitaux propres et les dettes de la société. Cependant, pour se lancer dans la préparation du bilan comptable, il est indispensable de faire l’inventaire des stocks de produits ou des prestations en cours pour les entreprises tertiaires.

Comprendre les types de bilans comptables à produire

Selon les particularités de chaque entreprise, il y a plusieurs types de bilans, dont les bilans d’ouverture et de fermeture qui concernent toutes les entreprises. Ces deux documents sont réalisés, comme leurs noms l’indiquent, au début et à la fin d’une période d’exercice, en reprenant toutes les opérations. A cela s’ajoute le bilan commercial qui sera établi en tenant compte des lois en vigueur. Le bilan commercial aidera les dirigeants à préparer le bilan fiscal, grâce auquel il sera possible de calculer le montant de l’impôt de la société.

Dans les réseaux et les franchises, il est experts-comptables produisent également des bilans consolidés. Ces documents regroupent les transactions qui ont eu lieu dans l’ensemble des filiales, agences et point de vente du groupe. Le bilan consolidé a pour but d’apporter une visibilité globale aux dirigeants des groupes sur l’ensemble des entités. Cependant, il n’a pas de valeur fiscale.

Les entreprises réalisent également un bilan fonctionnel, qui a pour rôle de vérifier la rentabilité et les performances de la société. Il est composé de deux parties : les emplois et les ressources. Le document présente ainsi l’origine des ressources financières de la société et les différents types de dépenses.

Selon l’évolution de leurs projets, les entreprises peuvent également être amenées à réaliser des bilans intermédiaires pour analyser des périodes plus courtes, par exemple un mois ou un trimestre. Ils sont souvent préparés à l’occasion d’une opération financière importante, en suivant la trame des bilans d’ouverture et de clôture.

Quelles sont les personnes en charge de la production des bilans comptables ?

A la fin d’une période d’exercice de 12 mois, toute entreprise a l’obligation de réaliser les bilans comptables qui la concernent. Les micro-entreprises ne sont pas toutefois tenues de cette démarche en fonction de leur chiffre d’affaires. A cela s’ajoutent plusieurs formes juridiques qui bénéficient d’une comptabilité simplifiée dans certaines situations.

Cependant, pour les grands groupes, la préparation des bilans et documents comptables risque de devenir complexe. C’est la raison pour laquelle les dirigeants confient ces démarches à des cabinets d’experts-comptables tels que Baker Tilly Strego.

 

Partager cette article sur: