On remarque ces dernières années que de plus en plus d’entrepreneurs se lancent dans la création de sociétés offshores. On se pose donc tout naturellement la question de savoir ce qui les motive ? En gros, sachez que le principal atout de la création d’une société offshore est fiscal. Quoi qu’il en soit, la fiscalité n’est pas la seule motivation. Voici les différentes raisons de l’attractivité d’un investissement dans la création d’une entreprise offshore.

Qu’est-ce qu’une société offshore ?

Pour définir le terme société offshore, il faut avant tout partir de sa définition anglo-saxonne. La traduction littérale donc du mot « offshore » est « au large des côtes » ou « extraterritoriale ». Une société offshore est donc une entreprise installée et enregistrée en terre étrangère dans l’optique de bénéficier de divers avantages.

Inversement, une société établie dans le pays d’origine, c’est-à-dire là où elle a été enregistrée est une société onshore.

L’objectif des entrepreneurs en créant une société offshore est d’être exonérées d’impôt. Avantage que rendent possible de nombreux pays tels que l’Angleterre, Hong Kong, les États-Unis, etc.

Quelles sont les raisons de la création d’une société offshore ?

Depuis un certain temps, dans une optique de fluidité et d’accessibilité, ouvrir une société dans un pays autre que celui où l’on réside permet de tirer profit de divers avantages notamment fiscaux, mais pas que !

Les avantages fiscaux

Dans une optique d’optimisation fiscale, la création d’une entreprise or du pays dans lequel on réside permet dans certains cas de bénéficier de conditions fiscales avantageuses. En résumé, il suffit d’identifier les pays aux législations fiscales souples et vous pourrez bénéficier d’importantes exonérations sur la totalité ou une partie de vos revenus.

Bien entendu, la principale résultante est l’accroissement des bénéfices de votre entreprise. Et les conditions fiscales variant d’un pays à un autre, il convient d’analyser les différentes options afin de trouver la terre d’accueil idéale.

Une reddition de compte et une mise en place simplifiée

Créer une société offshore est assez facile. Grâce au caractère légal du processus, les avantages sont dans les deux sens. Le pays de résidence bénéficie des prestations de votre société en échange d’une fiscalité allégée.

Et contrairement aux juridictions en onshore, les exigences tarifaires sont nettement plus avantageuses (notamment en ce qui concerne la reddition des comptes) dans certains pays étrangers.

Création de bureau virtuel et ouverture de compte, l’ensemble des opérations s’effectue avec beaucoup de facilité. Par ailleurs, certains entrepreneurs se lancent dans la création de sociétés offshore afin d’avoir un regard discret et une gestion anonyme de leurs activités et de leurs comptes.

Une gestion assouplie

Et comme mentionné plus haut, l’anonymat fait partie des principales raisons qui poussent de nombreux chefs d’entreprises à délocaliser leurs activités. C’est cet avantage qui leur permet de bénéficier d’une administration de comptes sans nécessairement besoin de renseigner des données personnelles. La flexibilité dans la gestion de ces comptes est d’usage et aucune obligation de tenir une comptabilité ou de la rendre accessible n’est exigée. Tout à fait le contraire des sociétés en onshore qui sont obligatoirement tenues de rendre transparentes leurs données de gestion.

Des coûts d’exploitation annuels très bas

Une comparaison faite entre les deux types de sociétés fait ressortir que pour les sociétés offshores, les coûts annuels d’exploitation sont moins élevés. Cette différence, on la doit essentiellement à la souplesse qui caractérise ce type de sociétés.

Néanmoins, malgré le fait que l’ouverture d’une société offshore revêt de nombreux atouts, sa création comporte aussi certains éléments qui peuvent très vite devenir contraignants.

 

Partager cette article sur: