Expert en Business Intelligence, le consultant Business Objects intègre les sièges sociaux des entreprises le temps de missions de longues durées. Chargé d’aider l’entreprise à renforcer ses performances et sa compétitivité grâce à l’implémentation d’outils numériques d’aide à la décision, ce consultant peut être salarié d’une SSII ou indépendant.

Le consultant SAP Business Objects

La société « Business Objects » est une société française rachetée en 2008 par la firme allemande SAP, éditrice du célèbre progiciel de gestion intégrée du même nom. Business Objects est plus précisément spécialisée dans la Business Intelligence et met au point des outils informatiques d’aide à la décision pour les entreprises. Le consultant SAP Business Objects (ou SAP BO) intervient auprès des directions informatiques des entreprises clientes afin d’implémenter ces outils grâce à son expertise.

L’expert SAP BO maîtrise parfaitement les outils SAP HANA et SAP Business Objects. Ce consultant a un rôle d’intermédiaire entre l’éditeur SAP, l’entreprise cliente et les équipes opérationnelles. Il est chargé de déterminer les besoins de l’entreprise, de déployer les solutions adéquates et de paramétrer le logiciel SAP BO en fonction des attentes et des spécificités du client.

Pour être consultant SAP Business Objects, il est nécessaire d’avoir un niveau Bac+5 en informatique et d’avoir suivi une spécification en Business Intelligence.

Le consultant SAP BO est très souvent salarié d’une SSII (ou ESN) mais peut aussi proposer ses services en tant que freelance. Le nombre de consultants SAP BO indépendants est d’ailleurs en hausse constante et ce statut plaît de plus en plus aux entreprises.

L’intérêt grandissant des grandes entreprises pour les consultants freelances

Aujourd’hui très sollicités par les grandes entreprises, les consultants Business Objects indépendants n’ont pourtant pas toujours bénéficié d’une bonne image. Il y a encore une dizaine d’années, les grands comptes avaient en effet une idée assez négative des consultants informatiques freelances qu’ils considéraient comme peu professionnels, opportunistes ou encore cupides.

Toutefois, la tendance a aujourd’hui bien changé. Un consultant Business Objects indépendant peut de nos jours réussir à intégrer une grande entreprise, notamment en passant par une plateforme freelance comme LeHibou.com. Appelées ESNI (entreprises de services numériques innovantes), ces plateformes fonctionnent comme des SSII mais travaillent uniquement avec des profils d’experts informatiques indépendants qu’elles mettent à la disposition des entreprises clientes.

Les consultants ont ainsi accès à des clients importants tout en conservant leur autonomie. Les entreprises ont quant à elle la possibilité de faire appel à des consultants Business Objects autonomes, expérimentés et impliqués dans leurs missions tout en profitant de prestations encadrées et sécurisées. L’ESNI prend en charge de nombreuses tâches comme la notation des consultants, faire passer des entretiens de qualification, les tâches administratives, l’organisation des entretiens clients ou encore la gestion de la facturation, ce qui est un véritable atout pour les entreprises.

Le choix du freelancing permet donc aux entreprises de renforcer leurs équipes grâce à des prestataires sérieux, passionnés et garants de leur propre image. Les consultants indépendants séduisent par leurs capacités d’adaptation, leur esprit de communauté et leur détermination. Choisissant eux-mêmes leurs missions sans contraintes hiérarchiques, ils font preuve d’une grande implication dans les projets auxquels ils participent. Les grands comptes l’ont aujourd’hui bien compris et, face à la pénurie que connaît le secteur de l’IT, font de plus en plus le choix du freelancing pour compléter leurs équipes.

 

Partager cette article sur: