Le métal jaune voit son cours croître de 20 % depuis le début de l’année 2016 pour atteindre son plus haut sommet depuis un an, soit l’équivalent de 1 280 dollars l’once.

L’année précédente, le cours de l’or peinait à atteindre le seuil de 1 000 dollars l’once. Plusieurs facteurs expliquent cette forte remontée. On note d’une part la croissance de la demande physique progressant de 4 % au niveau mondial. La baisse de la production minière depuis 2008, la ruée des banques centrales vers l’acquisition de cette valeur refuge ainsi que la hausse des tendances à l’investissement dans l’or ont d’autre part permis une montée de 55 % des valeurs de production de l’or.

Pourquoi l’or est-il considéré comme une valeur refuge ?

L’instabilité économique, la volatilité importante de la monnaie fiduciaire ainsi que la crainte d’une forte et brusque inflation, incitent les traders à investir dans des valeurs plus sûres. À la différence des billets de banque dont les institutions financières peuvent produire en quantité illimitée, le métal jaune se fait rare et conserve constamment sa valeur indépendamment du facteur temps. Ceci revient à dire que la monnaie courante (exception faite pour les pièces de collection) perd de la valeur au fil du temps tandis que celle de l’or ne s’annule pas, demeure quasi immuable et peut même grimper.

En tant que moyen d’investissement, cette valeur refuge permet aux traders de protéger leurs actifs au moment même où tout paraît s’écrouler sur l’ensemble des marchés financiers. La prise de possession de métal jaune représente ainsi un placement à long terme pour les investisseurs. Elle permet aux investisseurs de réaliser des profits aussi bien sur la hausse que sur la baisse du cours. Vous pouvez ainsi décider d’acquérir de l’or sous forme de titres dans le but de les vendre plus tard. L’achat et le stockage d’or physique permettent aussi d’atteindre le même objectif. À vous de voir la solution qui vous correspondra au mieux.
En tant que moyen d’épargne, l’or permet de conserver la valeur du patrimoine nonobstant les situations de crise. L’or bénéficie d’une grande souplesse en matière d’impôts. Les comptes épargnes les plus utilisés dans l’or sont de trois sortes : les devises électroniques, les plans d’accumulation et les comptes communs. Les devises électroniques sont celles qu’on utilise généralement comme moyen d’échange virtuel sur le marché boursier. Quant aux plans d’accumulation, ils permettent d’acheter de l’or à investir sur le long terme. L’avantage du compte commun réside pour sa part dans la possibilité de retrait de l’or sous forme fiduciaire et dont la valeur est perceptible selon celle de son cours réel le jour du retrait.

Partager cette article sur: