Le Canada figure parmi les destinations touristiques de premiers ordres. De ce fait, l’industrie touristique impacte directement sur l’économie. L’analyse de l’attractivité du pays est essentielle pour savoir si un voyage culturel et touristique est pertinent. Aussi, avant de faire une demande de visa Canada et d’effectuer la préparation du séjour, plusieurs points sont à voir de près.

Quelles sont les villes les plus visitées par les touristes au Canada

Avant de se rendre au Canada, il faut déjà savoir vers quelle destination aller. Il s’agit d’une étape importante dans la préparation du séjour. Pour un voyage culturel et touristique, le pays dispose de plusieurs destinations intéressantes dont la plus prisée est la ville de Toronto. Selon l’UNESCO, il s’agit de la ville la plus cosmopolite du monde. La population est à moitié composée de communautés étrangères venant d’Italie, d’Inde, de Chine, de Corée, de Pologne, etc. En deuxième position, il y a Montréal qui est la 2e ville francophone du monde. La ville possède plusieurs quartiers à fort potentiel touristique comme le quartier des spectacles, le Quartier latin et le Montréal souterrain. En troisième position, il y a l’Ontario qui est la destination rêvée pour les amateurs de sensation forte. Cette ville possède des sites naturels très prisés comme Bruce Trail et le Lake Ontario Waterfront qui sont adaptés pour faire du Trek.

D’où proviennent les touristes au Canada ?

En 2018, le Canada bat le record de la plus grande entrée touristique. En effet, l’attractivité du pays a généré plus de 21 millions de voyageurs internationaux. La plupart des touristes sont Américains, ce qui est logique vu la proximité de ces derniers pour se rendre au Canada. Le Canada a accueilli près de 14 millions de touristes américains. Le reste est partagé entre les touristes asiatiques, les touristes européens et les touristes d’Amérique du Sud. On remarque une nette augmentation de la clientèle touristique venant d’Asie à raison de 2,4 millions de touristes. La majorité de cette clientèle asiatique provient de la Chine, soit 757 000 de voyageurs. Du côté des touristes européens, on compte environ 2,9 millions voyageurs. Sur ses 2,9 millions, 814 000 de voyageurs proviennent du Royaume-Uni. La France fait également partie du lot avec près de 611 000 voyageurs.

L’impact du tourisme sur le PIB du Canada

L’industrie du tourisme du Canada représente une part importante de la croissance économique du pays. Cette industrie rapporte des milliards de dollars grâce aux services d’hébergement et de voyage. La contribution directe du tourisme au PIB canadien est relativement stable durant ses dernières années. Cela tourne autour de 1,8 %, soit environ 37,7 milliards de dollars canadiens en 2017. D’ici 2027, WTTC (World Travel and Tourism Council) prévoit une augmentation de 2, 7 % par an. Il faut savoir que la part de la contribution directe du tourisme au PIB canadien est à son plus haut niveau sur les 20 dernières années.
En outre, la contribution directe du tourisme à l’économie du pays peut aussi être analysée en fonction de l’exportation générée par les voyageurs étrangers. En 2016, les touristes internationaux ont généré près de 19,9 milliards de dollars canadiens d’exportation. La WTTC prévoit 28,4 milliards dollars canadiens d’exportation en 2027.

L’impact du tourisme au Canada sur l’emploi

L’économie touristique d’un pays impacte directement sur la création d’emplois. C’est d’autant plus intéressant puisque le Canada propose des stages pour étudiants de pays étrangers avec des solutions de financement. La demande AVE Canada est essentielle à cela. L’industrie touristique canadienne, qui englobe les services d’hébergement et de voyage, est une grande source d’emploi. En 2016, cette industrie a permis de générer près de 543 500 emplois directs. Cela représente 3 % de l’emploi total du pays. En 2017, 4 500 emplois additionnels ont été enregistrés, cela représente une augmentation de 0,8 %. En accord avec les prévisions de la WTTC, la part relative du tourisme dans les emplois du Canada est stable sur le long terme. Cela représente une d’augmentation par année de 0,2 %. Les prévisions pour 2027 prévoient la génération de 610 000 emplois directs.

Les objectifs de l’impact économique du Canada

Outre les attractions principales, le Canada regorge aussi de potentiels touristiques comme les villages pittoresques et les expériences autochtones authentiques. Afin de mettre à profit ces potentiels pour stimuler la croissance économique ainsi que la création d’emplois, le gouvernement du Canada met en place la stratégie : « Créer des emplois pour la classe moyenne ». Pour cela, des objectifs ambitieux sont fixés jusqu’à 2025. Le premier objectif est d’augmenter les recettes annuelles du tourisme de 25 %, ce qui représente près de 128 milliards de dollars canadiens. Le second objectif vise une augmentation de 7 % de la création d’emplois liés directement au tourisme, soit de 54 000 nouveaux emplois. Le troisième et dernier objectif est que la croissance de l’économie du tourisme génère un taux qui dépasse l’économie nationale. Il y a également les objectifs de dispersion qui vise l’arrivée de touristes en hiver et au cours des saisons intermédiaire.

 

Partager cette article sur: