De nos jours, rares sont les personnes détenant de l’espèce dans leurs poches. La carte bleue, c’est tellement plus pratique ! Mais restez sur vos gardes : la fraude à la carte bancaire est de plus en plus récurrente. Il faut donc être prudent et appliquer ces quelques conseils pour éviter de se faire arnaquer.

Vérifier que les sites internet sont sécurisés

Vous êtes adeptes des achats en ligne ? Alors soyez prudent ! Pour ne prendre aucun risque, vérifiez que le site internet est sécurisé. Comment faire ? Lorsqu’une page web est sécurisée, un cadenas fermé apparaît sur la fenêtre de règlement de vos achats, et un « s » complète l’adresse URL « http ».

Sur ce type de site, vous êtes susceptible de devoir fournir votre cryptogramme situé au dos de votre carte bancaire. Mais en aucun cas vous ne devez indiquer votre code secret à 4 chiffres.

Cachez votre code confidentiel

Pour commencer, n’écrivez jamais votre code confidentiel sur un papier mais retenez-le par cœur.

C’est bien connu, lorsque vous vous rendez au distributeur ou à la station essence du coin, pensez à taper votre code à l’abri des regards indiscrets. A l’aide de vos mains, cachez le clavier. Si vous avez l’opportunité d’utiliser des distributeurs détenant des caméras, saisissez cette chance !

Pensez également à cacher les 3 chiffres du cryptogramme. Cela peut être utile devant un commerçant mal intentionné.

Téléchargez un  antivirus sur votre mobile

Si vous avez l’habitude de faire des achats en ligne ou de consulter votre compte en banque directement sur votre smartphone, pensez à installer un antivirus. Il existe des antivirus performants et gratuits, alors profitez-en.

Surveillez votre compte bancaire régulièrement

Quotidiennement, pensez à consulter votre compte bancaire. Cela vous permettra de relever rapidement une fraude à la carte bancaire et de faire opposition auprès de votre banque.

Sachez que vous avez un délai de 13 mois pour déclarer une fraude, mais le plus tôt sera le mieux.

Ne jamais communiquer son code par mail

Si vous recevez un mail vous demandant votre code confidentiel, ne le donnez sous aucun prétexte, même s’il s’agit d’un mail provenant d’un service public.

Si ce mail provient d’une personne inconnue, n’ouvrez pas la pièce jointe. Il peut s’agir d’un logiciel malveillant capable de voler vos données bancaires sans même que vous ne vous en rendiez compte.

Partager cette article sur: