Le succès dans le métier de la boulangerie n’est pas seulement une question de savoir-faire ou de talents. Le choix de ses équipements compte également. Parmi les matériels essentiels de la boulangerie, le pétrin est un outil qu’il faut avoir et ne pas négliger. Il est incontournable dans la fabrication de pain, de viennoiserie, de pizza et aussi de pâtisserie. Découvrez les différents types de pétrin que vous pouvez acquérir dans votre laboratoire.

Le pétrin à axe oblique

Le pétrin à axe oblique est le type de pétrin que la plupart des boulangers utilisent. Il est le plus classique et standard de tous les pétrins, résistant et solide, il est idéal pour tout types de pâtes.

Son bras se positionne en diagonale dans sa cuve, il est notamment équipé de deux ou trois branches qui facilitent le pétrissage. Il est possible de corriger la souplesse de la pâte avec un pétrin à axe oblique en fonction de la durée de pétrissage et de l’apport de farine. Sa cuve est également équipée d’un système de frein qui permet la variation de vitesse de pétrissage selon les besoins.

Le pétrin à spirale

Le pétrin à spirale est aussi un des équipements qu’un boulanger doit posséder dans son atelier. Ses principaux avantages résident dans sa façon de pétrir plus rapidement et efficacement la pâte. C’est également un matériel proposant un encombrement réduit.

Ce type de pétrin est, comme son nom l’indique, muni d’un bras à spirale évoquant un tire-bouchon. La cuve est motorisée et peut accueillir jusqu’à 80 litres de coulage. Il y a cependant quelques critères à considérer avant de choisir un pétrin à spirale. Il faut non seulement vérifier sa capacité de pétrissage, mais aussi le volume de sa cuve. Assurez vous également que votre pétrin est assez puissant pour qu’il puisse répondre à vos besoins.

Le pétrin à bras plongeant

Le pétrin à bras plongeant rappelle les mouvements manuels de pétrissage. Il est équipé de deux bras plongés au fond de la cuve qui remontent, étirent la pâte et la replonge à l’intérieur de part et d’autre. Peu de boulangers utilisent toutefois ce type de pétrin. Il reste tout de même attrayant côté esthétique. Il s’agit pourtant du modèle le plus conforme aux normes d’hygiènes et de sécurité dans le métier de la boulangerie. On l’utilise plus spécifiquement pour la fabrication de pâte plus douces telles que les pâtes utilisées dans la confection de pain bâtard.

Partager cette article sur: